Pourquoi remplacer son ancien système de chauffage ?

Les avantages du chauffage par le sol dans la salle de bain
juillet 1, 2020
Chaudière ou chauffe-eau : que faut-il choisir ?
juillet 1, 2020

L’État incite à la rénovation énergétique, en solution au problème de réchauffement climatique. Dans ce contexte, il est recommandé de remplacer les anciens systèmes de chauffage. Ce changement implique les chauffages qui consomment plus d’énergie, et qui s’avèrent plus dangereux envers l’environnement, incluant les systèmes de chauffage de plus de 30 ans. Mais les nouveaux systèmes de chauffage sont-ils vraiment plus économiques ? Quelles sont les conséquences pour l’environnement et le climat, de changer de système de chauffage pour un modèle plus performant ?

Remplacer les anciens systèmes de chauffage : une option plus économique ?

La taille de chaque bâtiment détermine quel type d’appareils de chauffage lui convient. Le nombre, la performance et la consommation moyenne de l’appareil de chauffage dépendent, effectivement, de ce critère. Choisir un système de chauffage moderne, doté de la technologie actuelle permet de faire plus d’économie de consommation d’énergie, que d’argent.

Tout d’abord, ce nouveau système de chauffage permet d’économiser de 15 à 30 % sur les besoins du chauffage. Avec le temps, un ancien modèle de système de chauffage consomme plus d’énergie. Il émet également plus de quantité de gaz polluant comme le CO2 par exemple. Ce qui peut impliquer une augmentation sur la facture mensuelle. De même, ces types de chauffage, comme la chaudière à condensation au gaz, s’amortissent plus rapidement, malgré leur coût abordable. Par contre, les systèmes de chauffages alimentés avec des énergies écologiques sont plus résistants et consomment moins d’énergie. Leur coût d’exploitation est plus faible, comme le chauffage à granulés de bois, ou la pompe à chaleur géothermique.

Par ailleurs, l’État compte augmenter le prix des énergies fossiles, pour minimiser leur utilisation. Cette décision impacte donc un coût élevé du pétrole et du gaz. Les énergies renouvelables et écologiques comme les granulés à bois, sont donc plus rentables à long terme.

En plus du choix du combustible utilisé, l’appareil de chauffage peut également demander une installation supplémentaire. Le système de chauffage à gaz par exemple, nécessite un raccordement qui augmente le coût de l’installation. Un système de chauffage en bois est plus favorable, car le combustible (granulés à bois) est offert au niveau régional, ou coûte moins cher.

Remplacer les anciens systèmes de chauffages : quels avantages pour l’environnement ?

Un système de chauffage moderne et efficace émet moins de CO2, source principale du problème environnemental actuel. Mais il demande d’investir davantage pour un système de chauffage respectueux à l’environnement et au changement climatique. Ces deux phénomènes requièrent un système de chauffage plus écologique. En raison de quoi, les systèmes de chauffage au combustible à fioul seront probablement interdits dans un futur proche. Si vous êtes donc soucieux du problème climatique, bannissez ces types de chauffages.

Si vous optez pour un système de chauffage au gaz à condensation, combinez-le avec un capteur solaire pour produire de la chaleur. Associé avec de l’énergie renouvelable, ce système de chauffage réduit l’émission de gaz polluant comme le CO2. Toutefois, il est préférable d’opter pour un système de chauffage qui marche entièrement avec de l’énergie renouvelable. Le chauffage à granulés de bois par exemple, est un appareil à taux zéro d’émission de gaz carbonique. De plus, il possède un pouvoir calorique considérable. De même, une pompe à chaleur fonctionne avec de l’électricité verte. Pour réduire la facture d’énergie, vous pourriez même associer l’électricité verte avec un système solaire photovoltaïque. Les chaudières par pompe à eau sont également des appareils de chauffages écologiques.

Lorsque vous achèterez votre prochain système de chauffage, veillez à la qualité de l’appareil. Il doit répondre à des critères de normes (matières premières, production, transport, stockage, …) qui sont également respectueux à l’environnement.

.

.