Plomberie : comment réparer un robinet qui goutte ?

Chaleur estivale : comment rafraîchir sa maison ?
juillet 1, 2020
Quels sont les avantages d’un chauffage au plafond?
juillet 1, 2020

Chaque foyer, au moins une fois, a dû faire face à un petit, mais ennuyeux désagrément domestique : la réparation d’un robinet qui goutte. La première chose qui vient à l’esprit est souvent de demander l’aide d’un expert. Le plombier résoudrait certainement le problème en quelques minutes, mais son travail coûterait de l’argent. Pourquoi engager un expert s’il est possible de résoudre un problème domestique par soi-même ?

Robinet qui goutte : les types de robinets les plus courants

– à compression

– à bille

– à cartouche

– à disque céramique.

Quel que soit le type de robinet, la première chose à faire est de fermer l’eau qui arrive au robinet.
Pour ça, il est possible de fermer soit le bouton sous le robinet, soit le bouton général de la maison. De plus, pour éviter que des vis ou de petits objets ne tombent dans l’évier, fermez-le avec le bouchon.

Réparer un robinet à compression

Si vous disposez des bons outils, vous pouvez aisément réparer vous même votre robinet. Après avoir dévissé les bouchons décoratifs, il faut retirer les boutons puis l’écrou avec une clé. Il va y avoir une tige et, en dessous, le joint torique (cercle en plastique) ; celui-ci repose sur le joint (il est généralement en caoutchouc et est souvent à l’origine de gouttes). Il faut alors sortir la tige pour pouvoir voir le joint torique (fin) et un autre joint plus épais. Le joint torique est donc à remplacer. Pour ne pas se tromper, ce joint enlevé peut servir de modèle de référence dans le magasin de pièces détachées. Une fois le joint retiré, avant de le remplacer par le nouveau, il est préférable d’utiliser de la graisse de plombier. Et voilà ! Le reste est à remettre en place.

Un robinet avec valve à bille

La première chose à faire est de retirer le mélangeur après l’avoir dévissé. Avec une pince, il faut ensuite retirer le bouchon et le goujon. Après avoir desserré la came, la retirer avec la rondelle et la bille. Toujours à l’aide d’une pince, les ressorts d’admission et les joints toriques peuvent aussi être enlevés. Il faut ensuite remplacer ces derniers par des neufs, uniquement après les avoir recouverts de graisse de plombier. Les nouveaux ressorts, les joints et enfin des rondelles à came peuvent ensuite être posés avant de remonter le mélangeur.

Réparer soi-même un robinet en cartouche

Après avoir retiré le capuchon décoratif, il faut dévisser et retirer le mélangeur. Ensuite, avec une pince, il est nécessaire de retirer le clip de fixation qui est généralement en plastique. Après avoir tiré sur la cartouche pour qu’elle reste en position verticale, il est possible de retirer le bec du robinet qui goutte. Une fois que les joints toriques ont été identifiés, il est préférable de les couper avec un cutter et de les remplacer par des nouveaux. Surtout, il ne faut pas oublier de les couvrir de graisse de plombier avant de les positionner. Puis, il ne reste plus que le mélangeur à remplacer.

Une Vanne à disque céramique

Pour réparer ce type de robinet qui goutte, il faut dévisser et retirer le mélangeur. Juste en dessous se trouve une buse métallique. Avec une clé, le cylindre en céramique est également à dévisser et à retirer, sous lequel il y a quelques joints en néoprène. Pour enlever les incrustations, faire tremper le cylindre dans un peu de vinaigre blanc pendant quelques heures. Il est parfois nécessaire de remplacer les joints (uniquement s’ils sont endommagés). Le mélangeur est toujours à remplacer. L’eau doit ensuite couler très lentement, car si la pression est trop élevée, le disque céramique risque de se casser.