Comment entretenir la climatisation de votre maison ?

chaudière
Quelles aides pour changer de chaudière en 2021 ?
juin 18, 2021
Plombier-professionnel
Trouver un plombier à Paris 2eme pour un dépannage de plomberie
juillet 23, 2021
climatisation

Installer un système de climatisation chez soi est essentiel pour augmenter le niveau de confort surtout pendant les étés cuniculaires où la chaleur devient une véritable contrainte du quotidien. Cependant, pour un fonctionnement optimal, l’entretien est incontournable. Découvrez alors, dans cet article, quelques astuces pour réussir la maintenance de votre climatiseur.

Faire appel à un professionnel

Il est clair que confier l’entretien de la climatisation à un professionnel est l’alternative la plus sécurisée. Même si vous pensez que cela un coût, il n’en demeure pas moins qu’une maintenance régulière permet de réduire les frais de manière considérable. Nous vous conseillons alors de ne pas attendre qu’une panne survienne pour rappliquer. Un entretien annuel est la voie assurée vers un gain d’argent et de sécurité que vous ne regretterez pas. De plus, vous ne devez pas perdre de vue que les dispositifs de climatisation finissent par devenir défaillants lorsqu’ils sont utilisés de manière régulière et intensive. Ainsi, la signature d’un contrat avec un professionnel vous enlève une épine du pied et vous permet de profiter de cet appareil l’esprit tranquille. Pendant, ce rendez-vous annuel, et dans certains cas, semestriels le prestataire procède à un contrôle de pression, un examen du circuit de liquide, un bilan d’étanchéité et un nettoyage en profondeur du dispositif. Grâce à ces actions, les risques de panne sont limités et la longévité de votre appareil sera plus grande.

Les gestes d’entretien à faire soi-même

Vous devez certes faire appel à un professionnel, mais cela ne vous dispense pas d’effectuer quelques gestes tous simples au quotidien. Car, comme indiqué plus haut, plus vous anticipez les dysfonctionnements et entretenez votre appareil fréquemment, plus vous réduisez la facture au moment où avez recours aux compétences d’un installateur. Été comme hiver, commencez par nettoyer l’intérieur de votre climatiseur à l’aide d’un chiffon sec. Il est interdit d’utiliser une lotion, ou détachant ou du solvant pour enlever les tâches. En revanche, vous pouvez opter pour une éponge humide si vous constatez que l’appareil est réellement sale. Ensuite, pensez à déboucher les filtres à air en supprimant la poussière et les saletés. Pour cela, aidez-vous d’une lotion savonneuse. Moussez, rincez puis séchez. Il convient également de rappeler que vous n’aurez aucun mal à trouver, dans les commerces, des produits désinfectants spécialement conçus pour assainir l’air intérieur de la maison. Appliquez le produit sur la batterie qui se trouve dans l’unité intérieure. Vous aurez ainsi réussi à la désinfecter en la débarrassant des micro-organismes pouvant créer un bouchage dans les conduits.

Comment contrôler l’étanchéité de la clim ?

D’après l’arrêté de réglementation nationale du 29 février 2016, les dispositifs de climatisation doivent tous contenir un fluide frigorigène. Il s’agit d’un gaz à effet de serre avec des émissions limitées pour ne pas entraver la santé des habitants. Des contrôles d’étanchéité ont alors été imposés afin de diminuer les fuites qui ne sont pas rares dans les systèmes de climatisation. Attention cependant à ne pas vous aventurer vous-mêmes dans ce type d’intervention complexe. Faites plutôt appel à un professionnel et assurez-vous que celui-ci possède une attestation de capacité. Le nombre d’intervention dépend de la charge du fluide frigorigène et de sa variante. Quant aux frais, ils sont étroitement liés aux nombres d’unités contenues dans l’appareil : mono, réversible, multi-split.

Les indicateurs de dysfonctionnement

La question qu’on peut se poser, c’est celle du moment où l’entretien de la clim devient obligatoire voire urgent. Si les professionnels n’ont aucune difficulté à le reconnaitre, une personne lambda peut se mêler les pinceaux. Voici alors quelques signaux qui doivent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Problème de démarrage : Dans ce cas de figure, vous n’arrivez tout simplement pas à faire démarrer l’appareil même après avoir activé le bouton. Nous vous recommandons ici avant de contacter le réparateur de vérifier le courant, les piles d’alimentation et d’essayer de savoir si le problème est dû à un faux contact. Très souvent, il suffit de débrancher et rebrancher le dispositif pour le voir reprendre naturellement.
  • L’air n’est plus frais : Il se peut le climatiseur ne refroidisse plus. Examinez alors l’état des filtres. Portez un regard attentif sur l’unité extérieure sur la protection thermique.
  • Une fuite d’eau : Tout le monde a déjà vécu, au moins une fois dans sa vie, un problème de fuite au niveau du climatiseur. Un écoulement sous l’unité extérieure signifie que les raccordements ont été mal effectués. Le dysfonctionnement peut aussi être du à une mauvaise évacuation notamment un conduit incliné, coincé ou obstrué.