Plomberie et isolation thermique : quels travaux envisager ?

Plomberie et isolation thermique

L’isolation est un moyen de profiter d’un meilleur confort thermique tout en faisant des économies. Mais quels sont les travaux de rénovation à privilégier ? C’est simple, il faut commencer par ceux qui offrent les meilleurs résultats en termes de gain énergétique. On vous donne quelques pistes pour qu’à votre tour, vous puissiez entamer la transition énergétique de votre foyer.

L’isolation des combles : l’aménagement principal

Si vous ne pouviez isoler qu’un seul endroit de votre maison, ce devrait être les combles. En effet, d’après des études sérieuses, 30 % des déperditions de chaleur passent par la toiture, un gaspillage d’énergie énorme. Pour isoler les combles, il existe plusieurs méthodes, à privilégier en fonction de la nature de votre toiture. Pour isoler des combles aménagés, le meilleur procédé est le déroulage de plaques isolantes sur la charpente et les murs. Pour des combles perdus, le plus efficace reste le soufflage et l’épandage de flocons isolants sur le sol de votre grenier. Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez ici, vous pourrez ainsi profiter des conseils et des services d’un professionnel de votre région.

Les autres travaux de rénovation thermique

Évidemment, l’isolation des combles n’est que le premier pas vers la transition énergétique de votre foyer. Pour faire encore plus d’économies sur votre budget chauffage, vous pouvez également envisager l’isolation de vos murs. Idéal pour être au chaud en hiver et au frais en été. La rénovation des ouvertures est également à prévoir, de même que celle des sols. Mais bien souvent, les propriétaires oublient d’isoler un élément important de leur logement : la tuyauterie. Pourtant, le calorifugeage de la plomberie est essentiel pour réaliser des économies. En effet, des tuyaux isolés avec des manchons en caoutchouc permettront à l’eau de rester à bonne température, même lorsqu’elle doit transiter dans des espaces isolés et froids de la maison.

Quelles aides d’État pour ses rénovations thermiques ?

En immobilier, les travaux coûtent cher et c’est également le cas de ceux concernant l’isolation. Mais heureusement pour les particuliers, les pouvoirs publics sont très sensibles aux problématiques énergétiques et environnementales. Conséquence, ils proposent différents dispositifs financiers afin de vous aider dans vos rénovations :

  • le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) à 30 %
  • les primes énergie octroyées grâce au certificat d’économie d’énergie
  • l’éco-prêt à taux zéro
  • la réduction de la TVA à 5,5 %
  • les aides du programme « Habiter mieux » de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)
  • les subventions et aides locales (chèques énergie)

Bref, beaucoup de solutions pour vous aider à supporter le coût de vos travaux. Une chance à saisir au plus vite, avant que les pouvoirs publics ne se tournent vers d’autres priorités.