Les différentes méthodes de détection de fuite d’eau

Se débarrasser du salpêtre sur les murs
Comment se débarrasser du salpêtre sur les murs ?
janvier 2, 2020
plomberie sanitaire
Quel budget pour vos travaux de plomberie sanitaire ?
janvier 13, 2020
détection de fuite d'eau

Une fuite d’eau dans un circuit de chauffage peut causer d’important dégât sur un mur ou dans le sol. Il est important de découvrir rapidement la source de la fuite. Il existe différentes méthodes pour détecter une fuite d’eau sur le réseau de chauffage, eau chaude et eau froide. Grâce aux progrès de la technologie, diverses techniques de détection des fuites ont vu le jour. Découvrez ici les méthodes qui peuvent être utilisées pour détecter une fuite d’eau dans un tuyau.

La caméra thermique

L’utilisation d’une caméra thermique est une technique efficace pour trouver une fuite d’eau dans un réseau de tuyau. La caméra thermique permet de visualiser les pertes de chaleur. L’eau qui s’échappe d’une fissure dans un circuit de chauffage central peut être détectée facilement à l’aide de ce type de caméra. En cas de fuite, on peut voir sur l’image thermique transmise par la caméra une tâche qui indique la présence d’une fuite d’eau. Les caméras thermiques sont capables d’enregistrer la lumière afin de la présenter sous l’apparence d’une chaleur. Ce qui se traduit par l’image qui montre une tâche qui révèle de l’eau s’échappant du tuyau. L’énergie thermique est une lumière que seule la caméra infrarouge est capable de détecter. La caméra est en mesure de relever une infime variation de températures à la surface de plusieurs types de matériaux. L’utilisation de la caméra infrarouge est une technique rapide pour déceler une fuite sur circuit de chauffage, notamment si celui-ci est en serpentins. Toutefois, la caméra est inefficace lorsque le circuit se trouve sous une couche épaisse de matériaux. La recherche de l’origine d’une fuite est plus simple avec la caméra thermique.

Le gaz traceur

En matière de détection de fuite d’eau dans un circuit de chauffage, le gaz traceur est également adapté. Si la caméra thermique n’est pas efficace, il faut recourir à l’utilisation de gaz traceur. Ce dernier est idéal si les fuites d’eau ne sont pas détectées avec une méthode basique. Sachez que le gaz traceur est un gaz non toxique et non corrosif. Il s’agit d’un gaz composé d’Azote et d’Hydrogène. Comment détecter une fuite d’eau au moyen d’un gaz traceur ? Cette intervention est assez simple à réaliser. Le plombier injecte le gaz dans votre circuit de chauffage pour détecter l’origine de la fuite. Le gaz inerte est introduit sous pression. En parcourant la tuyauterie de votre chauffage, le gaz traceur finit par atteindre la fissure qui provoque la fuite d’eau. Le gaz s’échappe alors du tuyau. Il suffit dans ce cas pour le plombier de repérer avec un matériel spécifique le gaz qui s’échappe. Le plombier indique alors avec précision l’endroit où se produit la fuite. Cette technique peut être utilisée en toute sécurité dans le circuit de chauffage.

La détection acoustique

La fuite d’eau sur un circuit de chauffage peut être faite au moyen d’un test acoustique. Il est question de détecter le bruit, le sifflement ou le bourdonnement produit par l’eau qui s’échappe du tuyau. La recherche de fuite d’eau sur chauffage avec le test acoustique. Le plombier utilise pour ce faire un microphone de masse acoustique couplé avec un casque. Le dispositif est accompagné d’un indicateur spécifique qui enregistre le volume du son. L’efficacité de l’électro-acoustique dépend de l’épaisseur du mur ou du sol qui entoure le tuyau. Le test acoustique est fiable pour localiser ces bruits qui caractérisent la fuite sur circuit de chauffage. Il faut savoir qu’il peut détecter les fuites qui se trouvent à plus d’un mètre. Mais, il faut combiner avec d’autres techniques le test acoustique pour être vraiment sûr que la fuite est bien localisée au bon endroit.