Législation du ramonage de cheminée à Paris

types de robinetteries
Quels sont les types de robinetteries utilisées dans les travaux de plomberie et de chauffage ?
novembre 13, 2019
chaudière à granulés
Pourquoi changer sa chaudière au fioul par une chaudière à granules de bois ?
novembre 15, 2019
ramonage

À l’arrivée de l’hiver, chaque commune invite les locataires et les propriétaires qui possèdent une cheminée dans leur logement à effectuer au moins un ramonage par an. À Paris, il est obligatoire d’en réaliser au moins deux : le premier avant la période de chauffe, et le second pendant cette même période. Cela permet, entre autres, de limiter le risque d’incendie. Mais que dit exactement la loi, et pourquoi est-il aussi important de ramoner sa cheminée ? C’est ce que nous allons voir à travers les quelques lignes de cet article.

Tout savoir sur le ramonage à Paris

Avoir une cheminée chez soi, que l’on soit propriétaire ou locataire, est un véritable plaisir lorsque l’hiver reprend ses droits. Il est difficile de ne pas apprécier le fait de pouvoir se lover au coin du feu pendant que la neige tombe dehors. Si le tableau est joli, avoir une cheminée n’est pas sans risque. Mieux vaut, en effet, trouver un ramoneur à Paris.

C’est pour cela que la législation oblige le ramonage à Paris au moins deux fois par an. Ces obligations résultent tout simplement des règlements sanitaires locaux. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de se renseigner auprès de sa mairie lorsque l’on ne vit pas dans la capitale. Toutefois, la majeure partie des communes appliquent la même loi qui est en vigueur à Paris.

Le premier ramonage à Paris doit avoir lieu avant la période de chauffe, tandis que le second doit avoir lieu pendant cette même période de chauffe. Pour prendre soin de votre cheminée, il est impératif de faire appel à un organisme professionnel qualifié. C’est la seule manière de pouvoir obtenir un certificat à l’issue de l’intervention.

Si vous devez faire face à un éventuel sinistre tel qu’un incendie, ce certificat vous sera demandé par votre compagnie d’assurance. Il faut savoir que le défaut de ramonage constitue une infraction, et que l’on s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 450 €. D’autres conséquences plus graves peuvent avoir lieu en cas d’incendie, telles que des poursuites pénales et un rejet de prise en charge par l’assureur.

Il est donc essentiel de songer à faire le nécessaire pour sa cheminée et pour le ramonage à Paris. Et pour se renseigner sur les différentes techniques de ramonage à Paris, on peut trouver plus d’informations dans cet article.

Qui est concerné ?

La législation autour du ramonage à Paris est très claire à ce sujet. Que l’on soit propriétaire ou locataire, tout le monde est contraint de procéder à au moins deux ramonages par an. Pour les conduits collectifs, le ramonage doit être effectué par le syndic.

Concernant les conduits individuels, ils doivent être pris en charge par l’occupant. Ainsi, de la même manière que pour l’entretien de la chaudière, c’est au locataire de l’appartement de contacter un ramoneur. Pour plus d’informations, on peut se rendre par ici.

Combien coûte un ramonage ?

Si vous souhaitez faire appel à un ramoneur afin de réaliser un ramonage à Paris, vous allez être très certainement intéressé par le coût que cela implique. Ce tarif varie en fonction de plusieurs paramètres, qui vont de la taille et du niveau d’encrassement du conduit, en passant par la région dans laquelle vous vivez, mais aussi par le professionnel que vous choisissez.

De manière générale, on peut tout de même dire que le tarif d’une telle opération se situe entre 40 € et 80 €. Bien entendu, il faut s’attendre à des prix plus élevés dans des grandes villes telles que Paris.