Comment rechercher les fuites d’eau sans réaliser des travaux ?

plomberie sanitaire
Quel budget pour vos travaux de plomberie sanitaire ?
janvier 13, 2020
Détecter une fuite d’eau dans les Hauts-de-Seine
Problème de fuite d’eau dans les haut de Seine : contactez une société spécialisée en ligne
janvier 28, 2020
rechercher les fuites d’eau

Une fuite d’eau, aussi petite soit-elle, doit faire l’objet d’une réparation dans les règles de l’art. Dans le cas contraire, elle va s’aggraver et causer d’importants dégâts, sans compter la hausse incessante de la facture d’eau. Cependant, diagnostiquer une fuite d’eau n’est pas toujours facile, en particulier si les installations sont enterrées ou encastrées. Fort heureusement, il existe de nos jours différentes techniques de détection non invasive.

Le diagnostic de fuite d’eau par utilisation de caméra thermique

Détecter une fuite d’eau à l’aide d’une caméra thermique figure parmi les méthodes de recherche qui ne nécessite pas de travaux de démolition. Elle est d’une grande efficacité pour la détection de fuite sur les circuits de chauffage, de plancher chauffant, etc. Avec ce type de caméra de pointe, il est possible de visualiser les variations de température et les pertes de chaleur des canalisations.

Comme la caméra thermique permet de voir à travers les murs, cette technique présente l’avantage d’être plus rapide comparé aux méthodes de détection traditionnelles. En plus, elle est plus précise et fiable qu’une simple inspection visuelle. Elle consiste à rechercher les rayonnements infrarouges qui sont émis par les variations de température engendrées par la fuite d’eau. Il suffit d’introduire le thermographe dans les canalisations pour déterminer la source.

Concrètement, lorsque les canalisations fuient, cela provoque un changement de température dans l’isolation qui est immédiatement détecté par la caméra thermique fuite d’eau. En procédant à une analyse par thermographie infrarouge, le professionnel est en mesure de localiser avec une grande précision les zones endommagées. Ce qui lui permet d’intervenir efficacement pour les réparations et d’éviter la récurrence du problème sur le long terme.

La détection par inspection vidéo ou par écoute électroacoustique

La détection par inspection vidéo est une technique proche de la recherche par détecteur de fuite thermique, mais en moins sophistiquée et plus économique. Elle consiste à introduire une caméra endoscopique dans le réseau de canalisations. Celle-ci est directement reliée à un ordinateur pour visualiser les images et localiser avec exactitude n’importe quelle fuite d’eau. Comme la taille de la caméra est relativement minuscule, elle s’adapte à toutes les canalisations, quelles que soient leurs dimensions. De même, elle accède sans le moindre problème à des endroits difficiles d’accès, voire inaccessibles pour établir un diagnostic.

Outre la thermographie infrarouge et l’inspection vidéo, l’écoute électroacoustique permet aussi de déceler une fuite d’eau sur des canalisations enterrées ou encastrées sans avoir à mener des travaux de démolition. En effet, celle-ci produit des vibrations par le mouvement créé par l’eau. À l’aide d’un micro-amplificateur, il est possible de capter la fréquence sonore de l’eau et de repérer ainsi la fuite même si celle-ci n’est pas visible. Comme le micro-amplificateur est très sensible, il est en mesure de déceler une fuite sur des canalisations situées à quelques mètres de profondeur.

La recherche par gaz traceur ou colorant et la détection par humidimètre

D’autres techniques sont utilisées par les professionnels pour la détection d’une fuite mur. Il en est ainsi de l’injection de gaz traceur dans l’eau. Mélange d’azote et d’hydrogène (plus léger que l’air), celui-ci va alors s’échapper à la verticale par l’ouverture de la fuite. Ce qui permet la localisation en surface de la fuite d’eau en recourant à un détecteur de gaz extrêmement sensible.

Fonctionnant sur le même principe, la fluorescéine est une alternative au gaz traceur. Il s’agit d’un colorant, non-toxique pour l’Homme et l’environnement, qui est également utilisé comme traceur. Contrairement au gaz traceur, il ne nécessite pas de détecteur. Pour cause, il devient fluorescent au contact de l’air. Fuite, joints non étanches et autres problèmes peuvent alors être décelés.

Enfin, une autre méthode pour rechercher une fuite d’eau sans exécuter des travaux d’excavation est d’utiliser un testeur d’humidité ou humidimètre. Ce dispositif de détection très sensible a la capacité de mesurer le taux d’humidité de tout matériau de construction jusqu’à une certaine profondeur. Les mesures sont réalisées avec deux sondes insérées directement dans le matériau à évaluer.