Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Faire appel aux services d-une entreprise fuite eau
Recherche de fuite d’eau : faire appel aux services d’une entreprise spécialisée
décembre 24, 2019
ADN
ADN Helard, votre plombier chauffagiste à Nîmes
décembre 31, 2019
pompe à chaleur

Peu connues des français, les pompes à chaleur sont pourtant d’une grande efficacité. Leurs performances sont palpables aussi bien dans le système de chauffage que dans celui de la climatisation. Découvrons alors le mode de fonctionnement de ce dispositif qui commence à se répandre progressivement dans les foyers.

Mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur s’opère conformément à un schéma en boucle. Correspondant aux spécificités de beaucoup de maisons, si ce n’est toutes, ce dispositif va chercher les calories énergétiques contenues dans le sol. On parle dès lors d’une pompe géothermique. Lorsque la chaleur utilisée est récupérée dans l’air, il s’agit d’une pompe aérothermique. Dans un cas comme dans l’autre, l’énergie captée est ensuite restituée à l’intérieur du logement. Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces appareils, on peut dire que la pompe fait appel à un liquide frigorigène qui doucit la température ambiante et finit par s’évaporer à faible température. Ces transformations permettent de produire de l’énergie qui sera ensuite utilisée pour refroidir ou réchauffer la maison. De manière plus concrète, les pompes à chaleur que vous pouvez vous procurer chez Sofath fonctionnent comme des réfrigérateurs mais dans le sens inverse.

La pompe à chaleur aérothermique

On distingue 3 types de pompes sur le marché. Tout d’abord, il y a le modèle aérothermique air/air et air/eau qui reste le plus répandu dans les foyers français et même ailleurs. Les deux variantes de cette pompe utilisent simultanément l’air et l’eau. Autrement dit, la première transforme les calories en eau qui sera conduite vers les radiateurs, alors que le second émet de l’air frais ou chaud directement dans la maison. Notez que les pompes aérothermiques peuvent être placées dans le logement ou à l’extérieur en fonction de la place disponible et des besoins des utilisateurs. Si ce modèle est aussi répandu, c’est parce qu’il présente un excellent rapport qualité/prix tout en coûtant moins cher que les 2 autres appareils. Par ailleurs, il est important de rappeler que les pompes air-eau ne peuvent fonctionner que si vous avez un plancher chauffant ou des radiateurs de basse température. Voilà pourquoi les pompes aérothermiques sont plus recommandées dans les régions où le climat est généralement doux. Dans les zones de grands froids, il vaut mieux choisir une autre alternative comme la pompe géothermique.

Les pompes à chaleur géothermique et hydrothermiques

Le modèle géothermique, disponible aussi chez Sofath, puise dans le sol ses calories énergétiques. L’énergie est ainsi prélevée grâce à des capteurs verticaux ou horizontaux. Pour réussir votre installation, vous devez disposer d’une surface assez large notamment pour les détecteurs à l’horizontal. Néanmoins, la nature du sol reste la référence unique pour choisir l’un de ces 2 systèmes.

A savoir : Les pompes hydrothermiques sont certes très performantes, mais vous devez d’abord obtenir l’autorisation de votre commune pour pouvoir l’installer.