Chauffage central : avantages et inconvénients

Chauffage central

Il faut savoir que le chauffage peut être central ou non. Il est dit central lorsque la chaleur est produite à un endroit donné pour être distribuée dans d’autres pièces. Bien que cela semble intéressant, le chauffage central a ses défauts. Quels sont donc ses avantages et ses inconvénients ?

Comment fonctionne le chauffage central

Ce système comprend un générateur (chaudière, pompe à chaleur, capteurs solaires) qui produit de la chaleur à partir de fioul, de gaz, d’énergie renouvelable ou d’électricité. Cette chaleur est transférée à un fluide caloporteur qui est l’eau de distribution chauffée alors entre 30 à 80°C laquelle va diffuser la chaleur qu’elle a reçue à des émetteurs qui sont les radiateurs ou les planchers chauffants avant de retourner refroidie à la chaudière. Les émetteurs émettent la chaleur à une habitation par convection ou rayonnement. D’où chauffage.

Avantages

Un système centralisé de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire est confortable et performant. Son efficacité permet fournit une grande quantité de chaleur uniforme et régulière à l’habitation. Mais en outre, on peut le combiner avec d’autres formes d’énergie ce qui double voire triple son efficacité.

Ce type de chauffage convient pour les logements collectifs comme les immeubles ou les maisons individuelles, dans ce cas il peut être alimenté par un ou plusieurs chaudières et qui fonctionnent en cascade pour optimiser le rendement de production de chacune.

En combinant le chauffage central avec un thermostat, on peut facilement réguler la température des pièces à chauffer grâce à des robinets thermostatiques.

À long terme, ce chauffage possède un coût d’utilisation faible, recèle des potentiels d’amélioration et permet des évolutions futures même en changeant de type de chaudière pour faire plus écologique par exemple en remplacement du fioul et du pétrole.

Inconvénients et recommandations

Néanmoins, l’installation d’un chauffage central est coûteuse et conséquente car il faut installer le tout d’un coup et faire passer le réseau de distribution dans le logement. Certes il peut être couplé avec d’autres formes d’énergie, mais cela implique également plus d’investissements.

Même si les chaudières au fioul et au gaz restent les plus exploitées, il faut dire que les chaudières prennent de la place et nécessitent un spécialiste pour leur installation et leur entretien, en plus le prix des combustibles fluctue, mais ils sont extrêmement polluants. Ce fait explique la progression des appareils chauffage central électrique et ceux fonctionnant à l’énergie renouvelable sur le marché.